Prévenir le diabète chez le chat

Publié dans: Naturopathie, Nourriture, Problèmes de santé
Tags: , , ,

Cet article est une inspiration de l’article par Jennifer Coates, docteur vétérinaire américaine à Colorado, aux Etats-Unis, celui d’Arnaud Veto, docteur vétérinaire naturopathe français, et de l’expérience Catpapattes.  

Gros gros chat!

Quel diabète pour quel chat

La méthode la plus importante de prévention du diabète chez le chat est de surveiller sa nourriture. Tout comme les humains, les chats souffrent le plus souvent du diabète de type 2 lié intrinsèquement à ce qu’ils mangent. Si notre minou est obèse, ne se dépense pas assez et si on lui donne de la mauvaise nourriture, il court un gros risque. Pour un chat d’appartement, qui n’a pas trop de possibilités de sortir, la nourriture devient alors la chose la plus importante pour lui garantir une bonne santé et une longue vie sans de problèmes graves. Vous allez l’apprécier d’autant plus quand vous aurez remarqué que la litière sent également moins fort s’il se nourrit bien.

Le diabète: qu’est-ce que c’est?

Il faut savoir que le diabète, quel qu’il soit, influe le système immunitaire de l’organisme. Il peut provoquer sa dérégulation, dans le cas du diabète de type 2, soit le faire fonctionner de façon trop intense et ainsi auto-détruire l’organisme de l’animal. Inutile de dire que le diabète est déjà grave. Alors, si l’on ne réagit pas à temps l’état de notre minou peut vite devenir très grave.

Diabète type 1

Certains chats peuvent souffrir du diabète type 1, où le pancréas produit une quantité insuffisante d’insuline. La cause de cette maladie reste pour l’instant inconnue.Nico, pauvre chat malade

Prévention:

Administrer une nourriture adaptée à un animal souffrant du diabète type 1 est crucial. Malheureusement, à part  cela, on ne peut pas faire grand chose pour améliorer la condition d’un chat souffrant de ce type de diabète. La bonne nouvelle est que le type 1 est rare.

Si la médecine conventionnelle ne propose rien comme médicament allopathique,  on peut essayer d’aider notre chat en lui renforçant son système immunitaire. C’est la deuxième bonne nouvelle.

La  naturopathie est une très bonne solution.

Arnaud Veto, le vétérinaire spécialiste en naturopathie animale, suggère sur son blog de différentes manières de traitement en vue d’améliorer l’immunologie animale: les plantes, des oligo-éléments, des huiles essentiels, l’homéopathie et les vitamines. Voici quelques exemples des plantes proposés par Arnaud Véto:

  1. L’Aloès (Aloe vera)
  2. Le Cassis (Ribes nigrum)
  3. Le Curcuma
  4. Le Cyprès
  5. Les Echinacées (Echinecea)
  6. L’Eleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus)
  7. Le Gui (Viscum album)
  8. Lapacho (Tecoma curialis)

Rendez-vous sur son blog pour connaitre la posologie et le rôle des autres produits naturels fortifiant le système immunitaire.

Vous pouvez également consulter la liste de produits naturels que Catpapattes utilise et préconise dans l’article Naturopathie pour les chats.

Il y a d’autres types de traitement naturels avec des résultats très surprenantes avec de l’argile par exemple. Je vous en fais part prochainement.

Diabète type 2

Dans le cas de ce type de diabète, il y a deux aspects critiques pour prévenir la maladie: le type de la nourriture et sa quantité. A cela on peut rajouter également de l’exercice. L’association de ces trois éléments est très souvent la cause du diabète type 2.

Prévention:

1. Changer de nourriture

Les chats sont des carnivores. On en a déjà parlé dans l’article Nourriture: la base de bonne santé. Vous pouvez y trouver également comment nourrir vos chats qu’à viande crue par exemple.

Même si, d’après le vétérinaire américain Jennifer Coates, un chat peut apparemment utiliser les glucides (graines et céréales) comme la source d’énergie, sa physiologie n’est pas du tout adaptée en consommer de grandes quantité. Leur système digestif manque d’enzymes capable de décomposer des glucides. En effet, un chat est une machine à métaboliser  les protéines et les lipides.

Le fait de donner trop de glucides aux chats peut les rendre résistant à l’insuline. Cela veut dire que les le pancréas produit une quantité suffisante d’insuline mais les cellules deviennent insensibles à celle-ci. Il s’agit d’un déséquilibre  glycémique. Le pancréas essaie de produire plus d’insuline mais au final à force d’en produire trop, il est exténué. C’est le début de diabète.

Ainsi, nourrir son chat avec de la nourriture pauvre en glucides mais riche en protéines peut prévenir la résistance à l’insuline et le diabète chez les chats. Cela veut dire plus de viande, plus de boîtes spécifiques aux chats avec une bonne quantité de protéines, ou des bonnes croquettes avec de valeurs nutritives respectant le système digestif d’un chat. Veuillez à bien choisir la marque, car en boîte ne veut pas dire directement mieux que la nourriture sèche. De plus, certaines boîtes peuvent contenir plus de glucides que de protéines, pareil comme les croquettes.

2. Changer la quantité de nourriture

Vu que l’obésité du chat (comme chez l’homme) est le facteur principal du développement du diabète type 2, la quantité de nourriture est également importante. De cette manière, même si vous respectez l’apport en protéines, diminuez les glucides mais vous laissez votre chat se goinfrer au point d’avoir la taille d’un ballon de basket, le risque devient très élevé. Surtout si la seule activité physique de votre matou est le trajet panier-gamelle-litière.

La quantité de nourriture est déterminée par beaucoup de choses: style de vie, quantité de calorie dans la nourriture que vous lui donnez, si vous lui donnez des friandises en dehors de ses repas, les exercices, la température de votre maison, l’état de santé général, etc. La meilleur solution étant de surveiller le poids de votre chat en essayant de rationner sa nourriture (en connaissant son apport en protéines, lipides et glucides) afin de maintenir son bon poids, c’est-à-dire comme un chat normal, pas comme un ballon de rugby.

Il y a plusieurs facteurs responsable de diabète chez les chats. Le type de nourriture et la quantité sont juste les plus importants que nous pouvons contrôler.

Sinon, si votre chat n’a pas de problèmes de poids et vous voulez maintenir son bon état, vous pouvez lire mon article sur les croquettes que je donne à mes 7 chats depuis des années et ils n’ont jamais eu de problème d’obésité.

Images:

  1. Joselito Tagarao
  2. Nisa Yeh

 

Il n'y pas encore de commentaires.

Laissez un commentaire

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Vous avez un compte chez catpapattes?
Connectez vous ici.

Copyright © 2017 catpapattes.com. Tous droits réservés. 

%d blogueurs aiment cette page :