Prendre soin du chat positif au FIV (Virus de l’Immunodéficience Féline) et au FELV (Virus de la Leucose Féline) et du chat en général

Publié dans: Bien être du chat, Hygiène du chat, Naturopathie, Nourriture, Problèmes de santé
Tags: , , , , , , , , , , , ,

Chat positif au virus FIV ou/et FELV est-il forcement malade?

Le chat qui est positif au FIV ou/et au FELV n’est pas forcement malade et condamné! Il peut vivre de nombreuses années en bonne santé à condition de bien prendre soin de lui.

Comment prendre soin d’un chat positif

Nourriture physiologique

Tout d’abord il faut savoir que la nourriture bien adaptée est une clé de bonne santé. Un chat est un pur carnivore et à travers la nourriture il faut lui apporter des protéines animales de haute qualité, c’est-à-dire la nourriture physiologiquement adaptée au fonctionnement de son organisme. Il faut qu’il mange des protéines animales à savoir la viande, de plus la viande doit être crue pour qu’il la digère bien. La meilleure viande pour les chats est celle de volailles, la viande blanche, mais il est bien de varier un peu car chaque viande apporte des nutriments différents au chat. La viande rouge (bovine), agneau, canard peut être donnée également de temps en temps. Vous pouvez donner de la viande crue en petits morceaux, hachée ou en petits dès… et même avec les os (cous de poulet, cailles entières, ailes de poulets) qui apportent du calcium et les organes (cœur, foie…) qui apportent d’autres nutriments et la matière végétale (graines, verdure) prédigérée. En donnant à un chat une aile de poulet ou une caille entière il se nourrit et en même temps il prend soin de son hygiène dentaire : il nettoie et polit ses dents et ses gencives d’une façon la plus naturelle possible. Effectivement pour atteindre les muscles il faut d’abord qu’il déchire la peau qui l’enveloppe. Pour le faire il procède à la mastication ainsi il écrase et il déchiquette la peau, les muscles et les os avec les dents. Les aliments sont imprégnés de salive qui est très acide chez les carnivores et qui contient des enzymes ce qui facilite leur assimilation par le reste du système digestif. Le chat ainsi n’avale pas tout rond sa nourriture comme cela peut être le cas des croquettes. L’anatomie du chat n’est pas faite pour manger et bien assimiler des céréales non prédigérées.

Malheureusement il y a beaucoup trop de gens qui donnent à leur chat des croquettes qui contiennent énormément de céréales donc du gluten.  Si pour vos propres raisons vous optez pour des croquettes veillez à ce qu’elles soient riches en protéines animales (viande déshydratée) de haute qualité, il y a plusieurs marques qui les proposent. Vous pouvez également opter pour les deux et alterner la viande fraîche crue et les croquettes, cependant ne les mélangez pas au cours d’un même repas. Le mélange de croquettes et de viande crue dans le même repas fait que la digestion est plus longue à cause des croquettes et donc la viande crue restera dans le système digestif plus longtemps et pourrait être propice aux bactéries et aux parasites. Ainsi vous pouvez alterner les deux, par exemple : un jour la viande crue et le lendemain les croquettes ou la viande crue le matin et le soir les croquettes.

Le chat qui a un apport de protéines animales de haute qualité est nourrit convenablement, ses organes fonctionnent bien et son système immunitaire est plus fort.

Article à lire sur les croquettes sans céréaleshttp://catpapattes.com/pourquoi-les-croquettes-sans-cereales/

Article à lire sur la bonne nourriture pour le chat : http://catpapattes.com/nourriture-la-base-de-bonne-sante-2/

N’oubliez pas que le chat a besoin d’un peu de verdure. Par ici l’article la concernant.

Etre attentif à chaque symptôme, à chaque signe de mal-être

Il vaut mieux prévenir que guérir. Un chat positif a le système immunitaire plus vulnérable. Si votre chat se porte bien, est jeune et ne présente aucun symptôme une consultation vétérinaire par an pourrait être suffisante. Lors de cette consultation votre vétérinaire procédera à l’examen clinique de votre chat, (veillez à ce que votre chat soit bien examiné voir ici), une petite prise de sang n’est pas de refus, cela permettrait de vérifier si ses organes vitaux comme les reins et le foie sont sains. L’analyse du sang montrera le niveau de globules blancs qui sont responsables de l’immunité et de globules rouges pour desceller une éventuelle anémie et le taux de différents minéraux (potassium, sodium, phosphore…) qui jouent un rôle très important dans le fonctionnement de l’organisme. Tout cela vous permettra de voir si votre animal a besoin d’un petit « coup de pouce » des suppléments alimentaires pour stimuler ses défenses immunitaires ou pour combler des éventuelles carences que seule la nourriture n’est pas suffisante de faire. Et si votre chat présente des symptômes de mal-être n’attendez pas pour l’amener chez votre vétérinaire, voici un article qui vous aide à déceler des problèmes de santé, pour y accéder cliquez ici. Une carence, une maladie prise en charge dès le début donne plus de chance à y remédier d’une façon plus simple et moins longue qu’une maladie ou une carence déjà bien installée. Les chats positifs au FIV ou/et au FELV peuvent être plus vulnérables aux différents troubles de santé comme entre autres : infections, anémies, problèmes rénaux et c’est pour cette raison-là qu’il faudrait être très attentif au moindre signe anormal. Cependant sachez qu’un chat positif n’est pas condamné dès qu’une carence ou une maladie se présente et qu’avec un bon diagnostic et les soins bien adaptés il peut guérir.

Quels remèdes naturels en cas d’une carence ou d’une maladie

Pour essayer de remédier à un problème de santé il faut tout d’abord un bon diagnostic d’un spécialiste. La prise en charge dépendra de l’avancement de la carence ou d’une maladie. Il existe ne nombreux remèdes naturels qui peuvent aider à soigner, à soulager ou à guérir le chat. N’oubliez pas qu’un organisme qui a de bonnes défenses naturelles ne tombe pas malade car il lutte et se défend naturellement contre les éléments pathogènes. Si le chat présente une défaillance au niveau du système immunitaire vous pouvez consulter une liste non exclusive de produits naturels qui visent à stimuler, à booster le système naturel de défenses, cliquer ici pour voir cette liste. Les compléments alimentaires naturopathiques sont à adapter en fonction de la pathologie. Un chat chez lequel la charge virale en FIV ou/et FELV est élevée et qui présente une forte déficience du système immunitaire aura besoin de stimulation plus importante de son système par différents produits. Les cures doivent être discontinues mais avec moins de pauses entre chacune d’elle. Le chat chez lequel le système est un peu défaillant mais qui arrive encore à se défendre tout seul aurait besoin de petites cures de naturopathie mais qui pourront être plus espacées, plus rares. Cependant il faut rester très vigilant à la santé de ce chat et faire plus souvent des analyses pour pouvoir mieux gérer et mieux adapter les « coups de pouces » de naturopathie.

Un chat a besoin d’un environnement adapté pour son bien-être

Pour qu’un chat reste en bonne santé il ne faut pas seulement qu’il ait une nourriture physiologiquement adaptée à son espèce mais également il a besoin d’un environnement bien adapté à ses besoins pour préserver son bien-être de félin. Pour cela il faut que certaines règles soient respectées.

Autour de la nourriture

Le chat est un animal territorial et il n’aime pas que tout soit mélangé. Il faut respecter le placement des gamelles (pas en plastique). Il est important que les gamelles soient toujours propres et qu’elles ne soient pas placées à côté du bac de litière ou de son coin pour dormir; en cliquant ici vous trouverez un article sur les gamelles. Nombreux peuvent être ceux qui s’étonnent que leur chat montre son mécontentement en urinant au dehors de sa litière. Cela peut être un signe de mal-être pour différentes raisons provoquées par un problème de l’environnement (par exemple l’emplacement des gamelles), stress ou problèmes de santé.

Autour de l’hygiène

Le chat est un animal très propre. Il passe des heures à nettoyer sa fourrure. Le chat positif qui peut présenter une défaillance du système immunitaire est beaucoup plus vulnérable aux microbes.  Pour éviter qu’il n’attrape des microbes qui peuvent provoquer des multiples infections soyez au top avec l’hygiène. Lavez souvent ses gamelles, changez souvent son eau afin qu’elle soit toujours très fraîche, nettoyez souvent son bac de litière qui est un milieu propice au développement des bactéries, lavez souvent ses couvertures, son panier et soyez vigilent à ne pas ramener sur vos chaussures d’éléments pathogènes (virus, bactéries) de dehors et quand vous rentrez, lavez-vous les mains avant de lui faire des grands câlins. Ce sont des gestes simples du quotidien qui sont facilement applicables et qui peuvent éviter de multiples problèmes de santé de votre chat fragile.

Autour du coin repos

Le chat est un grand dormeur et aime être tranquille pendant son repos. Il faut respecter le sommeil de n’importe quel être vivant. Le bon sommeil profond est un moment très important qui vise à reposer l’organisme et est également réparateur et rénovateur physique. L’éventuel stress qui est lié aux événements de vie du chat diminue les défenses immunitaires naturelles. L’environnement mal adapté, la douleur physique, des soins ou des prises de médicaments et de suppléments alimentaires peuvent être stressants et épuisants pour votre chat. Il est très important qu’un chat puisse bien se reposer au calme et détendre son organisme pour mieux faire face à des éléments qui provoquent son mal-être. Vous pouvez lui faire un lit dans un coin tranquille où il se sentira en sécurité. Un lit bien douillet placé à une certaine hauteur, sur un meuble par exemple sera bien adapté. Je rajoute qu’un chat est un animal qui aime dominer, avoir un sentiment d’une bonne maîtrise et avoir bien à l’œil tout ce qui se passe autour de lui et de préférence d’une hauteur pour encore mieux maîtriser son environnement. De plus à une certaine hauteur difficilement accessible par l’être humain il aura le sentiment de sécurité et ainsi il pourra bien se reposer. Si votre chat aime se cacher vous pouvez lui construire un abri (niche, hamac fait main, carton) ou acheter une petite niche.

Autour des activités physiques

Le chat est un animal qui aime chasser, c’est instinctif chez lui.  Dehors il chasse des souris, des insectes et à la maison il peut chasser vos pieds qui dépassent de la couette. La chasse, il en a besoin. Il y a beaucoup de jouets que vous pouvez lui acheter ou également fabriquer. Évitez les boules d’aluminium que le chat manipule avec sa bouche et avale des toxines, si vous voulez lui fabriquer une boule utilisez plutôt une feuille blanche. Un long fil après lequelle il va courir et sauter pour essayer de l’attraper peut également faire une bonne affaire mais faites attention pour qu’il ne l’avale pas car cela peut lui être fatal, pour certains jouets il vaut mieux qu’il les utilise sous votre surveillance. Le chat est un félin qui aime sauter, s’il vit dans un environnement plat il ne sera pas heureux. Il a besoin de grimper et de sauter, il lui faut alors des meubles, des chaises, des étagères et n’oubliez pas de lui mettre à sa disposition un griffoir. Tâchez à ce qu’il soit stable, il y en a en vente que vous pouvez fixer au mur. Choisissez un bon endroit et si celui-ci ne lui convient pas, changez son emplacement.  Vous pouvez également fabriquer vous-mêmes un griffoir à l’aide de différentes matières comme par exemple le jonc de mer (faites des recherchez sur l’internet), et même des fois un simple carton peut rendre votre chat heureux, j’en connais un qui monte dans un carton ouvert et se fait ses griffes dedans.

« On ne joue pas avec sa nourriture » ?

Et revenant à la question de nourriture il faut savoir qu’un simple fait de déchiqueter une caille peut bien garantir une occupation agréable à votre chat. Cela peut être un moyen de se défouler un peu et ensuite aller faire une grande sieste bien méritée pour digérer. Saviez-vous que l’effort que le chat doit faire pour déchirer et déchiqueter la viande qui se trouve autour des os stimule la sécrétion des neuromédiateurs dans le cerveau et que celui-ci permet l’harmonisation du système hormonal et immunitaire?

Et autour des câlins, câlins et encore des câlins

Chacun de vous a surement déjà entendu qu’un chat est un animal qui s’attache à son environnement et non à l’être humain. Dans cette phrase il y a un peu de vérité, effectivement le chat aime connaitre bien son territoire pour bien le maîtriser et le dominer et les changements peuvent le perturber. Selon moi il n’est pas question d’attachement à l’environnement qui prime à celui à un être humain. Il s’agit probablement d’une simple histoire de marquages comme : griffades, marquages faciales, marquages urinaires. Ces marquages sont des moyens d’affirmer son territoire et de laisser son empreinte reconnaissable pour les autres félins. Ce type de comportement naturel vient de son instinct de survie et de reproduction nécessaires dans les milieux sauvages.  Le chat en se frottant à un endroit y laisse des phéromones faciales pour mieux se repérer, mieux gérer et mieux régner son environnement et bien sûr le protéger contre le « cattus non grata » qui pourrait entrer dans son territoire.

Alors oui! le chat est un animal qui aime dominer et qui aime maîtriser et c’est que dans son environnement qu’il connait bien et auquel il est habitué qu’il peut faire « sa loi ». Mais le chat est un animal qui aime son maître et qui aime être aimé. Il s’attache à son maître et a besoin de beaucoup d’attention et de tendresse. Il y a des liens très forts qui peuvent se créer entre un chat et un être humain.  Le chat qui aime son maître et est câlin de caractère aurait besoin de beaucoup de tendresse de la part de son maître et il le lui rendra bien. Mais attention! Le chat doit se faire respecter! C’est lui qui décide du moment des câlins. Les câlins forcés énervent le chat, provoquent une agressivité et déclenche le stress qui peut faire diminuer les défenses immunitaires.

Attention!

La viande crue donnée au chat doit être toujours fraîche et de bonne qualité. Elle devrait provenir des fermes biologiques de préférence ou de fermes où les animaux peuvent profiter de l’air libre, du soleil et de la verdure. Veuillez à ce que ces fermes soient respectueuses de bien-être envers ces animaux (c’est la moindre des choses) et aussi qu’ils ne leur injectent pas abusivement d’antibiotiques ni d’anti-inflammatoires qui rendent la vie atroce à ces animaux et qui produisent la viande empoisonnée par ces médicaments.

Bon à savoir

Personnellement je ne vaccinerais pas mon chat positif au FIV/FELV. Pour connaître mes raisons vous pouvez lire l’histoire de mon Chouchou positif au FIV en cliquant ici et lire un article leur concernant ici. Et si vous tenez absolument à vacciner votre chat sachez qu’il existe plusieurs types et plusieurs marques de vaccins, parlez-en à votre vétérinaire et choisissez ceux qui ont le moins possible d’effets secondaires. Si vous lisez l’article concernant mon Chouchou vous allez également comprendre qu’un chat positif peut caché un virus qui endormi ne donne pas de symptômes et qu’un vaccin peut le réveiller, cependant sachez qu’il existe des méthodes de dépistage que votre vétérinaire peut faire avant de procéder aux vaccins.

Et si vous ne connaissez pas encore l’histoire d’un de mes chats nommé Dép qui est double positif (FIV et FELV) et qui grâce à mes efforts que je mets en oeuvre et mes soins de naturopathie est en pleine forme rendez-vous ici. Dép n’a jamais été vacciné.

En résumé

Le FIV et FELV sont des maladies graves mais je vous assure qu’avec les soins appropriés, une haute vigilance et beaucoup d’amour ces chats peuvent rester longtemps en bonne santé. Avec la naturopathie il est possible de mettre ces virus en défaut et stimuler les défenses naturels. Et n’oubliez pas qu’à nos jours malheureusement trop sauvent ces chats sont oubliés, abandonnés ou euthanasiés dès que le test s’avère positif au FIV ou/et au FELV et ça même malgré qu’ils se portent bien. J’espère de tout mon cœur qu’à travers cet article ceux qui ont peur de ces maladies changeront leur point de vue sur ces adorables chats qui méritent toute notre attention et l’amour.

13 Les commentaires pour: Prendre soin du chat positif au FIV (Virus de l’Immunodéficience Féline) et au FELV (Virus de la Leucose Féline) et du chat en général
    • catherine gauer
    • mai 29, 2014
    Répondre

    Bonjour, article très intéressant, et qui rejoint ce que je pense sur la nourriture notamment: nous empoisonnons nos chats (et chiens) avec la bouffe issue des magouilles de l’agro-alimentaire, par paresse, facilité et sans doute radinisme!
    je fais partie d’une asso à Nantes, j’ai fait stériliser plusieurs groupes de chat SDF, destinés à être relachés en « chats libres ». Heureusement, la plupart ont été adoptés, j’en ai moi-même récupéré 6 en tout, dont 3 sauvageonnes qui s’apprivoisent tout doucement. L’un de ces chats n’était en fait errant que depuis quelques semaines, suite au DC brutal de son maître, et il commençait à être maltraité par des gamins du quartier

    • catherine gauer
    • mai 29, 2014
    Répondre

    SUITE MSG précédent : je viens donc de le récupérer en FA , il vient d’être testé FIV+ (et vacciné, ce qu’en vous lissant je regrette), il est menacé d’eutha, ou d’être remis dehors par l’asso si je ne le garde pas…. Le pb, j’ai déjà 6 chats (et un chien). J e ne sais s’il sera adopté, ni quand? C’est une crème de chat, mais déjà rien qu’à lire le texte de l’annonce sur le site de l’asso on se sauve!! j’aimerais parler des soins à donner à ce chat avec vous (j’habite Nantes), et que vous me disiez qui est votre véto, car là je suis furieuse qu’il ait été vacciné d’abord et testé ensuite! Cordialement

      • papattes
      • mai 31, 2014
      Répondre

      Bonjour Catherine,

      Tout d’abord merci pour ce chat et pour les autres dont vous vous occupez. Pour les soins, sur mon site vous avez toute une liste avec des produits de naturopathie et leur dosage. Les vaccins ont été faits et vous ne pouvez plus rien faire donc ne vous inquiétez pas à l’avance, cela ne sert à rien. Prenez soin de ses défenses immunitaires et soyez attentive à sa santé et bien sûr donnez lui la nourriture physiologiquement adaptée aux félins donc de la viande crue et de bonne qualité.
      Pour moi euthanasier un chat car il a été testé FIV+ est impensable!

      Bon courage et donnez moi des nouvelles s’il vous plaît.

      Catpapattes

  1. Répondre

    bonjour,
    votre article est très intéressant, mais la nourriture que vous proposez est quand même plus chère que les croquettes et comme perso je suis végétarienne, je ne me vois pas donner de la viande à mes chats.
    merci à vous.

      • papattes
      • juin 5, 2014
      Répondre

      Bonjour IzieCat,

      Merci pour votre commentaire.
      Cet article a été écrit dans le but de bien-être du chat, la viande crue est son alimentation physiologiquement adaptée, c’est un fait. Chacun fait ce qu’il peut, cependant dans mes articles je parle des pistes pour trouver la viande à des prix intéressants. Il ne faut pas oublier que les visites et les soins vétérinaires coûtent très chers et en plus l’animal souffre quand il est malade, alors il faut choisir.
      Et pour votre végétarisme c’est très bien, je le suis également mais dans ce cas vous devriez savoir que comme pour nous la viande n’est pas adaptée à notre physiologie pour les chats elle l’est.

      Catpapattes

    • ondet delphine
    • septembre 2, 2014
    Répondre

    Merci pour votre excellent article.

      • papattes
      • septembre 4, 2014
      Répondre

      Ondet Delphine, Merci à Vous!

    • lise
    • octobre 7, 2014
    Répondre

    Bonjour,
    Je suis tout à fait d’accord avec vous concernant l’alimentation à base de viande aux chats
    mais où trouver à l’heure actuelle de la viande bio. Même pour nous les humains c’est rare
    dans trouver. Il faut déjà habiter à la campagne et encore…
    Cordialement

      • papattes
      • octobre 16, 2014
      Répondre

      Bonjour Lise,
      Personnellement j’achète de la viande bio aux magasins mais également dans des fermes biologiques comme écrit dans mes articles.

    • lise
    • octobre 7, 2014
    Répondre

    Je n’arrive pas à m’inscrire sur votre blog avec mon adresse e-mail ? Comment cela se fait-il ?
    Je trouve votre site très intéressant. Merci pour vos précieux conseils.
    Cordialement

      • papattes
      • octobre 16, 2014
      Répondre

      Vous figurez parmi les membres de ce site donc votre inscription a bien marché ;)
      Et merci pour votre gentil mot.

  2. Répondre

    Bonsoir,

    très bel article, merci. J’ai trouvé un chaton dans la rue au mois de juillet, j’ai décidé de le garder ( premier chat pour moi ).
    Après beaucoup de problème ( Coryza, yeux et poumons très pris ) nous avons réussi à la stabiliser. Enfin une prise de sang a été faite et ma Cloclo est positive pour le FIV.
    La pilule est digérée mais il est toujours intéressant de ce documenter.

    Je vous ai laissé notre page Facebook, si vous voulez voir sa bouille d’amour.

    Bien à vous,

    Vanessa et Clochette!

      • papattes
      • décembre 2, 2014
      Répondre

      Bonjour Vanessa P.R et Bonjour Clochette,
      Merci pour votre mot.
      Je vous souhaite une longue et belle vie replie de l’amour et bien sûr de bonne santé!

Laissez un commentaire

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Vous avez un compte chez catpapattes?
Connectez vous ici.

Copyright © 2017 catpapattes.com. Tous droits réservés.