Dép, un ADORABLE chat, positif au FIV et au FELV

L’histoire d’un adorable chat nommé Dép, chat FIV+ et FELV +

Ma première rencontre avec Dép

Dép, son petit nom vient de Déplumé, effectivement quand ce chat a croisé la première fois ma route il était bien « déplumé », sa belle robe langue d’origine était dans un état déplorable. Son trappage était urgent. Malheureusement se chat était sauvage et dès qu’il me voyait à l’horizon il s’en allait le plus vite et le plus rapidement possible. Je lui laissais de la nourriture à un endroit fixe pour qu’il s’habitue et il a très vite compris que c’est un mniam pour lui. Malheureusement il ne venait pas chaque soir mais je continuais quand-même de lui laisser de la nourriture. Un soir j’ai posé une trappe et je me suis éloignée le plus loin possible mais sans le perdre complètement de vue. Il s’est approché de la trappe, a bien fait le tour puis est reparti très vite, ça a été un échec. Ne baissant pas les bras je retentais l’action plusieurs fois en mettant chaque fois l’appât différente : viande, poisson, pâtée, croquettes…

Malheureusement il n’est jamais rentré dans le piège.

Je continuais à bien le nourrir. Ses poils repoussaient un peu et je m’en réjouissais.

Quelques semaines se sont écoulés. Un soir je suis sortie le nourrir, il était là, il m’attendait pour avoir à manger, je me suis approchée vers lui et sous ma grande surprise il n’a pas bougé, je m’approchais tout doucement vers lui de plus en plus, mon cœur battait très fort, je lui parlais tout doucement et gentiment et je l’ai caressé :) Il s’est levé sur ses quatre pattes et m’a fait des câlins et des ronrons, j’étais très contente et surtout je n’en revenais pas! Je me suis très vite aperçue qu’il était couvert de tiques, il en avait partout, des toutes petites et des très grosses aussi. Je ne savais pas quoi faire sur le coup, je n’avais pas de pipette sur moi et je ne voulais surtout pas perdre sa confiance, j’ai décidé de le câliner encore un peu, je l’ai nourri et je l’ai laissé en espérant qu’il y sera demain. Malheureusement le lendemain il n’est pas venu et je ne l’ai pas vu pendant quelques jours. Puis il a réapparu et j’ai pu lui mettre une pipette contre les puces et les tiques. Je continuais bien sûr le nourrissage et je vérifiais à chaque fois si les tiques étaient encore là, malgré la pipette ces petits monstres étaient encore bien accrochées à lui! 3 semaines plus tard il était toujours envahie des tiques!

Bienvenue à la maison Dép

Je décide de le prendre chez moi et de l’amener chez un vétérinaire. Il n’est bien sûr ni identifié ni castré. Le vétérinaire me dit que c’est la première fois dans sa carrière qu’il voit un chat tellement envahie par les tiques! Il en avait partout, partout! Sous l’anesthésie pour la castration et le tatouage nous profitons d’enlever le plus possible de tiques et je prends le relais chez moi. Une fois remis de son anesthésie je le vermifuge et je lui remets une pipette contre les tiques. Au bout d’un mois je retrouve encore des tiques détachées de lui mais toujours vivantes! Sachant que c’est un chat amaigri je le nourrie bien et de plus en plus je suis persuadée que c’est un chat qui ne peut pas retourner dans la rue et vivre en tant qu’un chat libre.

Testé FIV+ et FELV+

Je décide de le tester et malheureusement Dép est positif pas seulement au FIV mais aussi au FELV! Heureusement que je ne l’ai pas remis dans la rue et heureusement qu’avec lui j’ai procédé de la même façon comme avec les autres nouveaux venus, je l’ai mis en quarantaine dans une chambre.

Une nouvelle famille d’accueil pour Dép

La situation étant invivable pour moi avec mes 8 chats, 2 chiens et Dép enfermé dans une chambre je fais tout pour lui trouver une autre famille d’accueil ou des adoptants. Pas la peine de vous dire que je pêne beaucoup pour trouver quelqu’un. Mais je ne baisse pas les bras, je continue et je trouve une personne qui n’a pas de chats et qui est d’accord pour essayer. Je le ramène, comme à chaque fois, avec un cœur lourd chez sa FA, je lui donne bien sûr sa niche adorée faite du carton avec ses couverture dedans pour minimiser le plus possible le stress. Je prends régulièrement des nouvelles pour savoir comment il s’adapte à son nouvel environnement et j’apprends que ce n’est pas évidant. Il reste timide et se cache souvent dans sa niche, met beaucoup de temps (environ 3 semaines) à se détendre un peu et à être un peu plus en confiance avec sa nouvelle « maman ». Cela se passe de mieux en mieux mais il reste sur ses gardes et n’est pas complètement à l’aise.

Dép prend un bain à l’argile verte

Dép tombe malade

Au bout de 4 semaines environ je reçois un coup de fil de sa FA et j’apprends que Dép ne mange et ne boit plus depuis 4 jours! Sa FA l’amène chez un véto qui fait des analyses mais ne sait pas ce qu’il a! Les analyses du sang montrent une grande augmentation de globules blancs et presque pas du tout de Lymphocytes qui sont responsables du système immunitaire. Le vétérinaire le met sous un antibio et un anti-inflammatoire car il est à 41° de fièvre! De plus, il est très affaibli et très déshydraté et reste alors 2 jours sous la perfusion. Il sort de la clinique et il remange un peu tout seul mais cela dure qu’une journée. Sa FA rappelle le vétérinaire, va chercher des boites caloriques et le gave à l’aide d’une seringue. Son état malgré tout ne s’améliore pas et je décide donc de  l’amener chez un autre véto.

Sa famille d’accueil ne veut plus garder Dép

Sa FA me prévient qu’elle ne veut plus le garder et qu’après la visite chez le véto je dois le récupérer, trop de contraintes pour elle et pas le temps de s’en occuper comme il faut. Chez le nouveau vétérinaire je suis complètement envahie par la peur car il me dit que comme malgré les antibios et les anti-inflammatoires son état ne s’est pas amélioré il faut savoir que cela peut être très grave. La question de la dernière piqûre est posée, mais je l’écarte toute de suite, je ne peux pas l’endormir ne sachant pas ce qui provoque son état. Je propose de changer les médicaments et je repars alors avec un nouveau antibiotique et un nouveau anti-inflammatoire. Son état s’améliore un peu mais il rechute très vite, je suis très inquiète!

Dép souffre d’une pancréatite

Je rappelle le vétérinaire mais ce jour-là c’est une autre qui reçoit, je le ramène au cabinet et je re-explique son tableau clinique. Il faut également savoir que dés le début Dép faisait des selles un peu molles, j’en parle à la vétérinaire, je ne veux rien oublier, tout est important, chaque signe clinique compte. La véto lui palpe l’abdomen et sent une boule :( Je pense au pire : une tumeur! A nouveau la question de l’euthanasie se pose et à nouveau je tiens à savoir ce qu’il a vraiment, à chercher et à trouver la cause. Je l’amène dans une grande clinique pour faire une échographie abdominale. Il se comporte comme un ange, se laisse comme d’habitude bien manipuler et se raser son ventre. L’échographie montre une grande suspicion d’une pancréatite qui est ensuite confirmée par un test sanguin. Je suis soulagée, ce n’est pas une tumeur! Par contre une pancréatite peut être quand-même très grave et mettre en danger la vie du chat, surtout un chat double positif, c’est une maladie très grave. Il reçoit un traitement basé sur la corticothérapie :( (pas bien pour un chat positif) et un antibio bien visé pour cette maladie. Dép réagit très vite et bien au traitement qui semble être bien adapté, ouffffffffff. Tout a l’air d’entrer en ordre, il mange bien et son comportement est tout à fait normal. Je finis son antibiotique et je commence à espacer de plus en plus la cortisone comme m’a indiqué le vétérinaire.

Dép pendant son échographie

Dép a la teigne

Je m’aperçois très vite que les plaques où il manquait un peu de poils et il y avait des croûtes s’agrandissent et qu’il se gratte. Je ne vous cache pas que dès le début cela m’interpellait un peu et que je pensais à la teigne! Mais tous les vétérinaires qui l’ont vu disaient que ses problèmes de la peau viennent de sa double positivité (FIV,FELV)! Parallèlement il commence à manger de moins en moins et a à nouveau de la fièvre, je suis désespérée! Je retourne avec Dép chez son vétérinaire qui après avoir palpé son ventre pense que sa pancréatite a été bien soignée. Selon lui sa fièvre est causée par ces deux virus FIV et FELV. Il a le droit à une injection d’antibiotique et un anti-inflammatoire. J’insiste pour qu’il regarde bien sa peau car pour moi cela n’est pas normal. J’entends à nouveau la phrase : « il est très fragile et de plus il a été vu par plusieurs vétos, ça ne peut pas être le teigne ». Je ne baisse pas les bras et j’insiste en soulevant le chat pour montrer une plaque sur son ventre qui a été rasé pour passer son échographie et là j’entends : « Ah oui! ça, je suis sûr à presque 100%! c’est la teigne »! Je suis en colère! Dés le début il avait la teigne et aucun vétérinaire qui l’a examiné ne l’a pas vu! Bon, je suis bien d’accord, cela n’était pas évidant mais selon moi quand la personne qui amène le chat a un doute, la moindre des choses c’est de se pencher sur le problème et de bien vérifier avant de mettre bêtement tout sur le dos de FIV et FELV!

Je retourne avec Dép à la maison, la température a baissée grâce aux anti-inflammatoires, il remange. L’injection de l’antibiotique marchera pendant environ 14 jours. Malgré ça il y a des jours où il va mal, je vois que l’antibio ne lui fait pas du bien. J’attends 14 jours et entre le temps quand il ne mange pas je le gave. De plus la teigne s’est propagée partout, surement à cause de la cortisone qui a fait baisser les défenses immunitaires. Je lui coupe un peu ses poils pour mieux le traiter localement. Le produit conseillé par le vétérinaire (Ecanozol) non seulement n’améliore pas sa peau mais en plus il a de plus en plus de plaques rouges et je vois qu’il n’est pas bien.

Dép a la teigne

Mon but : augmenter les défenses immunitaires de Dép!

Je décide de prendre les choses entre mes mains et j’achète beaucoup de suppléments alimentaires naturels. Mon but est d’augmenter ses défenses immunitaires! L’antibio ne fait plus d’effet, je continue à fond la naturo-thérapie et il va de mieux en mieux! Pour la teigne je le traite aussi avec de produits naturels et ça a l’air de s’améliorer un peu! Je suis très contente! et Dép aussi!

Malheureusement Dép a à nouveau de la fièvre : 41°! Je retourne chez le vétérinaire. Je demande de refaire des analyses du sang pour savoir où il en est et prendre la décision soit de continuer soit de baisser les bras.

On refait des analyses sanguines

Les résultats ne sont pas très bons, tous les taux ont un peu baissé sauf les lymphocytes qui sont passés de 2,4% à 13%! Il a beaucoup plus de défenses immunitaires! c’est incroyable! Malheureusement il a eu le droit à une injection des anti-inflammatoires pour baisser sa fièvre mais il a basculé de 41° à 35°! Je le réchauffe avec des couvertures et avec une bouillotte et je le gave pour augmenter sa température! Celle-ci augmente tout doucement, il est à 36°. En même temps je m’aperçois qu’il a un œil qui devient de plus en plus blanc, comme une espèce de voile blanche et tout ça en quelques heures seulement! Je panique! Je décide de dormir avec lui, je le câline toute la nuit et je le garde sous la couette bien au chaud! il passe la nuit blotti contre moi et ronronne sans cesse!

Dép va un peu mieux

Le lendemain matin je lui prends sa température et il est à 38,5! donc la température idéale! et en plus son œil est devenu normal! Je ne sais pas du tout ce qui a pu provoqué cette voile blanche, médicament? fièvre? Par contre il est toujours très faible et ne veut toujours pas manger tout seul, je le gave à l’aide d’une seringue.

depp_mosaic

Si Vous voulez m’aider à soigner ce petit bonhomme, Vous pouvez faire un petit don et suivre son avancement: CLIQUEZ ICI.

Pour suivre l’histoire de Dép rendez-vous ici.

Vous avez un compte chez catpapattes?
Connectez vous ici.

Copyright © 2017 catpapattes.com. Tous droits réservés.