Luciole, une pigeonne avec la patte blessée

Luciole est une pigeonne qui ne se servait pas de sa patte que je croyais cassée. Attrapée avec beaucoup de difficultés car elle volait très bien.

Diagnostic

La patte n’était pas cassée, c’était une arthrite septique très avancée. Les plumes autour de sa patte et sur le ventre étaient collées à cause du liquide purulent infecté qui coulait de sa petite patte.

Solutions classiques 

Deux solutions se présentaient pour essayer de la sauver : l’amputation de la patte ou un curetage de l’articulation.

Deux dilemmes

Le retour à la liberté avec une seule patte était impossible. Trouver une famille pour l’adopter et pour y vivre comme un animal de compagnie était envisageable, seulement il fallait réfléchir à sa qualité de vie avec une seule patte. Dehors elle s’aidait de son aile pour garder l’équilibre et pour se déplacer.

Le curetage, quant à lui portait un risque car selon le vétérinaire intervenir à un stade si avancé et cureter l’articulation peut des fois faire plus de mal que de bien. Sans oublier l’anesthésie générale obligatoire pour cette intervention.

J’ai opté pour essayer le curetage, le rendez-vous était pris mais le vétérinaire n’avait pas de place libre tout de suite. En attendant Luciole a été mise sous antibiotique et je la surveillais de très près de peur que l’infection ne remonte plus haut sur sa patte malade.

Les soins de naturopathie commencent

En attendant le rendez-vous chez le vétérinaire j’étais envahie par un sentiment d’une inefficacité totale pour aider Luciole et les deux solutions proposées me faisaient peur. Aimer les animaux demande de s’engager, de s’impliquer pour essayer de les aider en analysant la balance bénéfice-risque.

Les cataplasmes

Je mets en place les cataplasmes d’argile + les différentes mixtures de plantes fait maison toutes les deux heures pour drainer l’infection.

Les bains de pattes

Entres les cataplasmes Luciole prend des bains de pattes dans des mixtures différentes de plantes médicinales, de Nigari, de sel d’Epsom, d’huiles essentielles.

Luciole semble beaucoup les apprécier. Elle aime aussi les cataplasmes qui soulagent beaucoup sa patte. Je ressens sa confiance en moi, elle a compris le but de ces soins : vouloir l’aider, la soulager.

Après les bains le repos au chaud

Luciole aime avoir sa bouillotte à côté d’elle et sentir sa chaleur. Elle y est si bien que pour ne pas l’obliger à bouger, ses repas lui sont amenés sous le bec.

Résultats des soins naturels

Les 4 abcès gonflent, mûrissent ce qui est une très bonne chose. La patte devient encore plus gonflée. Oui, le travail de l’argile c’est exactement ça, aller au fond du problème pour absorber le mal, tout pomper et faire ressortir les déchets, c’est spectaculaire! Les abcès continuent à mûrir et quand il est prêt, je fais un petit trou pour évacuer ce qui doit sortir, l’argile continue le même travail. Il y a des choses à l’intérieur 🧐

Nous avons passé des moments difficiles, très fatigants et angoissants mais nous n’avons pas baissé les bras ni les pattes. Luciole courageuse se porte bien aujourd’hui et les soins externes sont finis. Je lui administre encore des traitements internes de naturopathie.
Elle a toujours eu un bon appétit et j’en ai profité pour aider son organisme avec de la bonne nourriture (la base de santé). Les graines bios et un peu de graines germées mais attention, juste un peu réveillées, si elle voyait du vert elle n’en voulait pas.
Maintenant elle se sert un peu de sa patte en boitant et on espère qu’elle va récupérer complètement son usage et qu’il n’y aura pas de séquelles car l’arthrite septique peut provoquer une dégradation du cartilage (chondrolyse).

Plumes abîmées

Les plumes de la queue et certaines des ailes ont dû être enlevées car trop abîmées par les soins externes de sa patte et aussi par le grillage de la volière. Pour diminuer l’impact négatif des barreaux sur les plumes, j’ai mis en bas de la cage un tissu tout autour de la cage.

 

Conclusion

Les soins de naturopathie ont très bien fonctionné sur cette arthrite très infectée. Les cataplasmes d’argile ont bien drainé (nettoyé) la patte des pathogènes infectieux, au début à faire bien mûrir les abcès en provoquant une grande inflammation pour ensuite la calmer. Cette substance merveilleuse a permis une reconstitution cellulaire et a accéléré la cicatrisation.

Les bains de pattes permettaient de réchauffer sa patte mal irriguée et avaient un effet vasodilatateur. Ils permettaient une meilleure circulation des liquides extracellulaires et ainsi facilitaient le drainage. Différentes plantes, huiles essentielles en soins locaux ont aussi contribué à la guérison.

Les produits de naturopathie donnés en interne ont fait leur travail également.

Enfin la bonne nourriture physiologiquement adaptée et de culture biologique a permis au corps de Luciole d’avoir de bons nutriments afin de bien nourrir son corps et rendre son système immunitaire plus fort afin de faire face à ce problème de santé.

Son environnement rendu le moins stressant possible était important également. La volière était entourée de drap afin de lui permettre de se sentir en sécurité et de se reposer au mieux dans des conditions qu’elle ne connaissait pas auparavant. Tout nouvel environnement provoque un stress plus ou moins important chez les animaux et c’est très important de faire le maximum pour le diminuer le plus possible. En effet, le stress peut provoquer une chute des défenses immunitaires.

La naturopathie est une discipline qui prend en compte un être vivant dans sa globalité. Tout est important dans sa prise en charge et tous les éléments doivent être pris en considération et réfléchis.

C’était un très long chemin de douce guérison que nous avons vécu avec Luciole. Les soins locaux prenaient beaucoup de temps, le temps nécessaire pour drainer tout en profondeur. Luciole captait très facilement mes différentes émotions que je devais gérer au mieux pour lui faciliter cette prise en charge dans laquelle je me suis engagée. Rien ne se faisait par surprise, je prenais le temps de lui expliquer, de transmettre des messages et de m’occuper d’elle le plus en douceur possible.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 thoughts to “Arthrite septique et soins naturels

  • Béa Kimcat

    Super pour Luciole tous ces bons soins.
    Bien amicalement

    Répondre
  • Chartreux de Goueytes

    Bravo pour ce travail et plus encore pour le reportage !
    On aimerait connaître tous les petits détails comme la température de l’eau, le dosage de sels d’EPSOM etc. … de façon à pouvoir comprendre et l’appliquer à des cas semblables si nécessaire.

    Répondre
  • Hélèné

    Bravo, mille fois bravo, P., pour ce travail de longue haleine et tellement prenant mais quel résultat !
    J’ai beaucoup utilisé l’argile (et je l’utilise en ce moment-même pour m’aider à guérir d’une fracture du 5ème métatarse). Que ne soigne-t-on pas avec ?
    Quelle chance a-t-elle eu Luciole de tomber sur vous !

    Merci d’avoir pris le temps de nous conter cette belle histoire

    Hélène

    PS : Je n’ai presque plus besoin d’utiliser l’anti-puce/tique dont vous donnez la recette sur votre site car Pitchounette n’a plus que rarement des parasites alors qu’avant, tous les étés, elle était couverte de puces. Merci pour cela aussi.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.