Argile : une substance vivante aux pouvoirs guérisseurs

Publié dans: Naturopathie, Problèmes de santé
Tags: , , , , , , , , , , , , ,

Argile : qu’est-ce que c’est? 

L’argile est un colloïde minéral, provenant de l’altération de la roche-mère. Ce sont des silicates simples ou complexes d’aluminium, de magnésium et de fer. Dans le commerce il y a deux grandes familles d’argiles : les « deux couches », une couche d’aluminium et une couche de silice, les « trois couches », l’alumine est entre deux couches de silice. Pour la meilleure efficacité il faut que ce minéral contienne au minimum 50% de « trois couches » d’espèces argileuses :  illite, spectite, montmorillonite et bedeillite, c’est presque toujours le cas des argiles de couleur verte.

argiles en poudre : verte illite, verte smectite, rose kaolinite

Composition chimique des argiles : kaolinite, illite et smectite

KAOLINITE ILLITE SMECTITE
SiO2 44,81 à 46,90 49,26 à 54,09 45,12 à 57,55
Al2O3 37,02 à 37,82 24,90 à 28,97 15,96 à 28,24
Fe2O3 0,27 à 0,92 0,78 à 6,20 0,06 à 6,35
FeO 0,06 à 0,11 0,57 à 1,70 0,30 à 0,95
MgO 0,24 à 0,47 2,00 à 4,48 2,32 à 6,53
CaO 0,13 à 0,52 0,00 à 0,69 0,50 à 3,28
K2O 0,49 à 1,49 6,08 à 7,98 0,11 à 0,60
Na2O 0,05 à 0,44 0,13 à 0,33 0,04 à 2,75
TiO2 0,18 à 1,26 0,05 à 1,02 0,10 à 0,32
H2O- 0,61 à 1,55 3,22 14,81 15,77
H2O+ 12,18 à 14,27 6,03 à 7,88 7,46 à 8,53

 

Il est intéressant de savoir que selon certains fabricants, des smectites bentonites pourraient fournir un apport non négligeable en substances minérales suivantes : SiO2, Al2O3, Fe2O3, MgO, CaO, Na2O, K2O, TiO2, P2O5, et des traces de Sc, Ba, Be, Co, Cr, Cu, Nb, Ni, Rb, Sr, V, Zn, Mn, P.

 

Propriétés de l’argile

Son action peut être comparée à un antiseptique mais il y a quand-même une différence fondamentale entre les deux. L’argile est un produit naturel et vivant qui d’une façon extraordinaire et intelligente détecte les germes dangereux et pathologique pour les éliminer. Les produits antiseptiques chimiques procèdent tout autrement : ils détruisent les germes pathogènes mais les éléments reconstructifs comme les tissus des plaies ne sont pas épargnés. Le travail intelligent de l’argile est inexplicable à l’aide des concepts actuels mais des fois il suffit juste tout simplement accepter les faits : l’argile stoppe la prolifération des microbes et en même temps favorise la reconstruction cellulaire saine. Cette matière dotée d’une intelligence naturelle incroyable est capable de détecter un ou des organes en souffrance comme un scanner du corps. Elle se dirige vers le foyer pathologique (malade), se fixe pendant un laps de temps variable pour ensuite le nettoyer, évacuer les impuretés à travers le pus, le sang malade… incroyable cette capacité de sélection de tout ce qui est mauvais, étranger ou encore toxique à l’organisme n’est-ce pas?

En interne l’argile parvient dans l’estomac et y libère les minéraux (fer, calcium, potassium, manganèse, zinc…) pour capturer les ions hydrogène (H+) du suc gastrique. Elle apporte des oligo-éléments et soulage les éventuels brûlures d’estomac pour ensuite arriver dans les intestins où elle se charge de nouveau.

L’argile possède un pouvoir absorbant extraordinaire. Elle absorbe les impuretés et autres substances pouvant être toxiques mais aussi elle se débrouille très bien avec des mauvais odorats en les neutralisant.

L’argile possède également un grand pouvoir adsorbant ce qui se caractérise par une action des atomes ou des molécules de gaz ou de liquide qui se fixent sur une surface solide. Les argiles comme les zéolites grâce à leur structure cristalline en feuillets ont une capacité d’adsorption remarquable. Ce pouvoir adsorbant aide à éliminer certaines bactéries, virus, toxines, déchets mais aussi certains parasites intestinaux. Ainsi les toxines sont adsorbées ce qui les empêche de ré-circuler. L’argile reste dans le tube digestif et ne passe pas dans le sang mais tout de même elle parvient à récupérer le poison passé déjà dans le sang par un phénomène nommé dialyse intestinale.

L’argile possède également un pouvoir couvrant et adhérant bien puissant. En usage interne sur la paroi digestive elle forme un gel adhérant et durable. Si on prend exemple d’un sachet pharmaceutique de l’argile de trois grammes il est capable de couvrir l’ensemble de la zone de notre intestin grêle où les particules alimentaires sont absorbées par la muqueuse, estimée à deux cent mètres carrés. Ainsi l’argile adhère aux parois et recouvre en continue la surface comme un pansement protecteur. Elle est capable d’enrober plus ou moins complètement une bactérie et d’inhiber en l’isolant du milieu et ainsi l’éliminer ou au moins limiter considérablement son action.

L’argile possède une forte capacité de fixation grâce à existence des charges négatives dans les feuillets, positives entre les feuillets et également à la périphérie. Un gramme de smectite est capable de fixer 400 mg de strychnine. Ce pouvoir de fixation a été également démontré face des toxines de staphylococciques et de la toxine d’Escherichia coli.

 

Indications et effets des argiles sur les êtres vivants 

 

problèmes digestifs : inflammations de l’estomac et des intestins,  gastrites, dyspepsies, œsophagites, ulcères gastroduodénaux, hernie hiatale avec ou sans reflux, gastro-entérites infectieuses, migraines d’origine digestive, entérites, colites, diarrhées, dysenterie, parasitoses et mycoses digestives, intoxications gastro-intestinales non infectieuses (toxiques, champignons et mycotoxines, iatrogénie), colopathie fonctionnelle, colite ulcéreuse et maladie de Crohn (symptomatique), constipation (argiles riches en magnésium). Les bienfaits apportés par l’argile peuvent être expliqués entre autres par la présence de l’aluminium qui a une action anti-inflammatoire et la silice à une action cicatrisante.

– épilepsie, nervosisme, insomnie, asthénie, cystite, dermatoses (associé à des application externes), empoisonnements aux métaux lourds, alcaloïdes et autres poisons.

– lors de changements d’alimentation car il permet une meilleure adaptation, l’apport d’argiles est essentiel lors du sevrage

– permet une meilleure utilisation des nutriments et une croissance meilleure (complémentation entre 1 à 8%).

détoxication de la nourriture : toxines bactériennes dont la toxine cholérique, toxines produites par les fermentations digestives, métaux (ex. aluminium issu des techniques de pressage des fourrages), radionucléides (césium se lie fortement avec les argiles et ressort du tube digestif avec elle), mycotoxines (aflatoxines cancérigènes qui contaminent les arachides mal séchées), contaminants chimiques, alcaloïdes, tanins, strychnine (480 mg de strychnine, le poison de la fameuse « mort aux rats », sont-ils déjà piégés par un seul gramme de kaolinite), paraquat et autres composants toxiques issus de plantes, avec une efficacité comparable à celle du charbon activé mais pour un coût bien inférieur, ammoniaque.

– certaines argiles, en dilution à 10mg/10ml, tuent de nombreuses bactéries (Staphlococcus aureus, Pseudomonas aeruginosa, Salmonella typhimmurium) y compris des bactéries résistantes (E. coli productrice de β-lactamase à spectre étendu ESBL, et S. aureus méthicilline résistant MRSA), d’autres non. Les études montrent que la concentration en fer à l’intérieur des bactéries E.coli tuées est multipliée par 8 par rapport aux témoins, la concentration en fer globale de la bactérie étant vingt fois plus élevée. Ces études ont été entreprises en vue d’applications d’argiles par voie externe sur plaie infectée.

– smectite réduit l’adhésion d’Helicobacter pylori (H.p.) à la surface épithéliale mais elle se montre également efficace pour soigner la dyspepsie non ulcéreuse H.p. positive

 – smectites et kaolinites adsorbent aisément et rapidement de nombreux virus, il y a un raccourcissement de la durée de la diarrhée et la diminution de la fréquence des selles ce qui diminue la déshydratation

– smectites se montrent efficaces pour réduire l’hydrogène émis lors de fermentations coliques et ainsi la flatulence et les ballonnements intestinaux

– concernant les virus des protocoles scientifiques ont montré que dans un milieux liquide le rotavirus (germe en cause dans la plupart des gastro-entérites) pouvait être capturé par les particules argileuses smectites en moins d’une minute, de plus Antoine Montiel, hydrologue expert auprès de la société qui gère l’eau potable de la ville de Paris l’a confirmé : pour nettoyer l’eau d’un verre contaminé par des germes, il suffit de couvrir la surface d’une fine couche de poudre d’argile verte, dès qu’elle tombe au fond, l’eau est potable.

 

Posologie pour les animaux 

En interne : 

En cas d’une infection et/ou inflammation en cure intense pour un chat donner une petite pincée d’argile verte en poudre (en poudre car elle a été ventilée et donc ne contient pas de sable) jusqu’à 2 fois par jour pendant 3 semaines, l’animal devrait boire le tout c’est-à-dire ce qu’on appelle le lait d’argile (la poudre mélangée avec de l’eau). Vous pouvez commencer pour habituer l’organisme par l’eau argileuse seulement puis quelques jours après donner le lait d’argile qui aura une action plus forte et plus profonde.

Voici comment préparer cette solution : parsemer l’eau de l’argile, laisser la poudre traverser l’eau pour enfin tomber au fond, laisser reposer le tout sans toucher pendant au moins 10 minutes ou encore mieux pendant quelques heures. Et juste avant de le boire, mélanger avec un instrument en bois naturel (non traité, ni peint, ni vernissé, ni en métal!) ou au pire avec un instrument en plastique alimentaire ou votre propre doigt et donner à boire le tout à votre animal à l’aide d’une seringue sans aiguille. Si la prise est difficile mettre l’argile dans un récipient (gamelle) en céramique, en verre ou au pire en plastique avec de l’eau pour que l’animal le prenne tout seul mais mélanger de temps en temps pour qu’il ingère la poudre également, sinon mélanger la même dose d’argile avec sa nourriture humide ou parsemer les croquettes.

En cas d’une cure douce pour prévenir ou combler les éventuels carences en minéraux ou pour décontaminer, désinfecter l’eau saupoudrer l’eau de boisson d’une couche d’argile, laisser à la disposition de l’animal qui boira juste l’eau argileuse la poudre restée au fond de la gamelle. Cette eau argileuse est riche en minéraux et en oligo-éléments au bout de quelques heures.

SAMSUNG

 

 

 

 

 

En externe : cataplasme 

Lisez l’article ici

Et comme avec chaque produit soyez vigilant envers votre animal en observant bien l’évolution. En cas de doute ou de comportement inquiétant contactez votre vétérinaire.

Contre indications des silicates d’alumine (argiles)

A cause d’une possible surcharge en Fluor et/ou en Potassium (hyperkaliémies) les silicates d’alumine ne doivent pas être utilisés par voie interne en cas d’insuffisance rénale grave ou utilisés sous la surveillance d’un vétérinaire qui procédera régulièrement à des analyses afin de contrôler apport en ces deux éléments.
Les argiles ne doivent pas être utilisées en cas d’antécédents d’occlusion, ou de maladie comportant un risque d’occlusion du tube digestif. En revanche, elles ne provoquent pas d’occlusion. Les argiles étant des substances minéralisantes, nettoyantes l’organisme des déchets et donc stimulantes des défenses immunitaires elles sont contre indiquées en cas de traitement immuno-supprimant. Il ne faut pas prendre d’argile par voie interne en cas de prise d’huile de paraffine et même dans les 15 jours qui précédent la cure d’argile.

Interactions avec d’autres substances

Il est fortement conseillé de consommer les argiles à distance des médicaments (sinon elles risquent d’attraper les substances de médicament et donc neutraliser son action) qui doivent être pris avant les silicates d’alumine (environ 1h si médicament est pris à jeun) et environ 4h après la prise des argiles.

Effets indésirables possibles

Il est possible que certaines argiles provoquent la constipation, dans ce cas Jade Allegre recommande de l’ingérer au coucher pour diminuer cet effet indésirable (dans le cas des êtres humains).  Sinon il faut essayer de réduire la posologie ou essayer d’autre type d’argile verte.

A l’inverse, les agiles riches en magnésium et/ou gonflantes peuvent favoriser le transit.

Les argiles de type smectite (bentonite, montmorillonite ou bedeillite) ont un fort pouvoir d’adsorption et de minéralisation mais elles possèdent également une grande pouvoir gonflante et de ce fait ils ne doivent pas être utilisées en grande quantité afin d’éviter d’être trop violentes.

L’efficacité des argiles « trois couches » est semblable à celle du charbon activé, mais à bien moindre coût, et avec une meilleure disponibilité.

 

Bon à savoir 

L’argile est capable de trouver même une ancienne infection oubliée, faire réveiller un organe malade qui est devenu moins sensible à la douleur. Effectivement lors de la cure il est possible que les symptômes s’aggravent, que l’organe malade soit plus sensible à la douleur, qu’un rhume se transforme en excrétions encore plus infectées et même avec du sang. Tout cela peut arriver et cela ne veut pas dire que l’argile est en train d’abîmer votre organe ou qu’elle soit nuisible mais tout simplement qu’elle est en train d’effectuer un vrai travail de nettoyage profond afin d’évacuer les organismes pathogènes et même qu’elle est peut-être en train de revitaliser un organe qui est devenu comme une pierre : presque mort et insensible à la douleur. En cas de signes inquiétants n’hésitez pas tout de même à contacter votre vétérinaire pour vous assurez du bien être de votre animal.

« …Parfois, les bactéries ne sont pas virulentes par elles-mêmes mais par les poisons qu’elles secrètent. C’est le cas pour le vibrion du choléra. Les antibiotiques sont impuissants, alors que les argiles fixent aisément la toxine et permettent de l’enlever de l’eau de boisson (préventif) mais aussi de guérir les malades (curatif). Elles furent utilisées avec succès lors de la dernière grande épidémie en Europe. Une expérience menée à l’Institut de recherche microbiologique de Mitry-Mory, en région parisienne, a démontré que 25 grammes d’une argile illite pouvait éliminer d’un demi-litre d’eau ensemencé avec 100 millions de germes par millilitre 92,6 % des Escherichia coli (colibacilles), 87,3 % des Enterococcus hirae (10 % des infections nosocomiales), 99,7 % des Staphylococcus aureus, le fameux staphylocoque doré, un germe extrêmement virulent, et 95,5 % des Pseudomonas aeruginosa (pyocyanique), la terreur des hôpitaux !… »  

Source de ce passage : http://lhomme.et.largile.free.fr/publications/decontaminant.pdf

En conclusion  

Les silicates d’alumine sont des minéraux naturels de notre environnement qui sont des décontamineurs polyvalents capables d’éliminer de notre corps la plupart des produits chimiques, toxines, métaux lourds, bactéries et même les virus. Les argiles grâce à leur pouvoir adsorbant, absorbant et adhérant se dirigent vers microparticule malsaine afin de l’inactiver, de l’absorber, de l’adsorber et de l’éliminer ou au moins de diminuer son activité pathologique et tout cela sans abîmer le moins du monde les tissus sains comme c’est souvent le cas de médicaments chimiques. Grâce à tous ces pouvoirs les argiles peuvent remplacer dans certains cas des antibiotiques et des anti-inflammatoires mais sont elles également des excellents anti-virales.

Il est important de laisser à l’organisme le temps de se libérer progressivement des déchets qui l’encombrent et donc pourquoi pas y aller (si on peut) tout doucement : habituer dans un premier temps l’organisme juste à l’eau argileuse pendant quelques jours et ensuite donner à boire le lait d’argile (eau+poudre). Comme vous avez pu lire dans cet article il y a de différents types d’argiles vertes et leurs proportions en minéraux varient. Effectivement une argile peut se montrer particulièrement efficace pour une maladie et beaucoup moins efficace pour une autre. La meilleure façon d’en choisir la bonne c’est de les tester et de faire également confiance à l’instant de votre animal en lui présentant les différents types d’argiles.

 

Sources de cet article et écrits très intéressants que je vous invite à lire sur le sujet à télécharger ici : 

http://lhomme.et.largile.free.fr/actualites/These_Jade_Allegre.pdf

http://lhomme.et.largile.free.fr/publications/RAYMOND_DEXTREIT.pdf

http://lhomme.et.largile.free.fr/publications/decontaminant.pdf

http://lhomme.et.largile.free.fr/publications/index.htm

http://radiomedecinedouce.com/fr/broadcast/5219_Largile_un_merveilleux_remede_naturel_avec_Jade_Alegre

http://lhomme.et.largile.free.fr/index.htm

8 Les commentaires pour: Argile : une substance vivante aux pouvoirs guérisseurs
    • sylvie
    • novembre 1, 2014
    Répondre

    merci beaucoup pour votre site que j’ai découvert par hasard……j’ai un main coon qui a une gingivite aigu et j’étais affolée pour lui qui prenne des antibiotique toute sa vie sur le dire de la veterinaire….la dernière visite que j’ai eu elle voulais lui prescrire pour bientôt la cortisone que je voulais pas….j’ai décidé de lui donner les produit que vous parler comme la spiruline pour booster son système immunitaire et l’argile…….résultat je commence a voir du progrès sur son état…il y as des jour qui est plus fatiguer mais en générale il commence a prendre le dessus a mon grand étonnement……je suis contente pour lui parce que javais pas d’idées comment de temps il resterais ds cette état…la preuve que du bon vouloir et croire au produit naturel en vaut la chandelle…..un gros merci encore…….

      • papattes
      • novembre 3, 2014
      Répondre

      Bonjour Sylvie,

      Merci pour votre témoignage!
      Tenez-moi au courant de cette évolution et faites un grand câlin à votre chat.

    • gr
    • novembre 23, 2014
    Répondre

    Il y a aussi le charbon végétal qui a le même genre d’effets

      • papattes
      • décembre 2, 2014
      Répondre

      Gr, oui et j’en parle dans mon article ;) Voici un extrait de mon article : « L’efficacité des argiles « trois couches » est semblable à celle du charbon activé, mais à bien moindre coût, et avec une meilleure disponibilité. »

    • C
    • décembre 13, 2014
    Répondre

    Bonjour,
    Min chat depuis à été opéré il y a quelques mois de l’intestin à cause d’un cancers qui lui a été diagnostiqué .. Depuis sa santé oscille et nous l’amenons régulièrement chez le vétérinaire: il vomit souvent. Aujourd’hui j’ai remarqué qu’il mangeait sa litière, j’ai vu dans un autre article que c’était certainement dut à ses pbs de santé.. Puis-je selon vous, lui donné de l’argile verte? J’aimerais éviter une énième visite chez le veto, une énième piqûre..etc. Merci pour vos conseils

      • papattes
      • décembre 14, 2014
      Répondre

      Bonjour C,
      Le fait de manger de la litière peut être causé par manque de minéraux, instinctivement il sentirait que cela pourraient le soulager. Entre autres dans certaines litières ont retrouve de l’argile. L’animal pourrait essayer de chercher dans l’argile une sorte de pansement gastrique. Il est également possible qu’en mangeant les morceaux de la litière il cherche à provoquer des vomissement et donc une évacuation et une purification de l’estomac. Une prise de sang est le seul moyen de savoir de quelles carences pourrait-il s’agir. Il faudrait savoir également si votre chat n’est pas anémié et s’il ne souffre pas d’une insuffisance rénale qui pourrait provoquer un déséquilibre au niveau des organes vitaux qui font que l’assimilation des nutriments n’est plus correcte. Les vomissements, l’amaigrissement, le manque d’appétit, l’apathie, la soif augmentée… peuvent être des signes d’une insuffisance rénale.
      Parlez-en à votre vétérinaire. Compte tenu de ses antécédents cliniques (cancer) je vous conseille de demander à votre vétérinaire si la cure d’argile est envisageable.
      S’il ne voit pas d’inconvénients je vous conseille de commencer par lui donner pendant quelques jours juste de l’eau argileuse (parsemez son eau de boisson de l’argile verte en poudre à raison d’environ 4 cuillères à soupe de l’argile pour un litre d’eau) et ensuite vous pourriez éventuellement passer à une cure plus intense à savoir le lait d’argile.
      Contactez votre vétérinaire et tenez-moi au courant.

    • C
    • décembre 14, 2014
    Répondre

    Merci beaucoup!!!!! J’appelle le vétérinaire demain.
    Merci encore

      • papattes
      • décembre 15, 2014
      Répondre

      C,
      Tenez-moi au courant.
      Bon courage.

Laissez un commentaire

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Vous avez un compte chez catpapattes?
Connectez vous ici.

Copyright © 2017 catpapattes.com. Tous droits réservés.