L'histoire de mon Chouchou, chat FIV+ avec une gingivite chronique

galeo 004

Galéo, nommé Chouchou, Patte de Lapin, Choupi

Un soir de trappage, Chouchou se fait attrapé par moi. Je l’isole comme chaque nouveau venu dans une pièce et le lendemain je l’amène chez un vétérinaire. Il se fait castré, tatoué et testé, malheureusement le test montre qu’il est FIV+ mais il est en pleine forme. Une fois remis et reposé de ces actes vétérinaires je le vermifuge etc. puis il se fait vacciné. Environ une semaine après l’injection des vaccins je m’aperçoit qu’il a des difficultés à manger, puis son état s’empire et je l’amène chez le vétérinaire pour son rappel de vaccin et il constate une grande gingivite dans sa bouche. Il veut lui faire une injection d’un antibiotique et de la cortisone mais finalement renonce à la cortisone puisque celle-ci ne peut pas être mélangée avec les vaccins auxquels il tient pour finir le protocole sanitaire. Chouchou a de plus en plus mal à la bouche et refuse de manger. L’antibiotique ne le soulage pas du tout. Ainsi la galère et la grande souffrance commencent.

Extraction dentaire

Chouchou n’en peut plus, il a vraiment mal et refuse de manger. Le vétérinaire lui extrait les dents en me disant que c’est la seule solution. Le pauvre Chouchou se remet de l’opération doucement. Il a eu des fils qui se résorbent tous seuls donc normalement il n’y a rien à faire. Il a eu une injection de la cortisone quelques jours avant l’opération pour diminuer l’inflammation et ainsi le risque que ses gencives saignent beaucoup pendant l’opération. 3 semaines après l’opération Chouchou souffre encore plus qu’avant! Je retourne chez le vétérinaire qui me dit que les fils ne se sont pas encore résorbés et en plus ça s’est infecté! :( Le vétérinaire le met sous l’anesthésie pour retirer les fils et lui injecte encore une dose de la cortisone! :( Le temps passe et Chouchou n’a pas l’air d’aller mieux. Je rappelle le vétérinaire pour lui en parler car je suis quand-même étonnée que l’opération n’a rien donné, celui-ci me répond : « C’est normal, ce chat est FIV+ donc il ne faut pas s’attendre a de grands résultats »! Je tombe de très haut! Si seulement il me l’aurait dit avant! Pourquoi l’avoir opéré s’il savait que cela n’allait rien changé?! Il important de savoir que Chouchou avait de très belles dents, toutes blanches et en parfaite santé! Le vétérinaire après l’opération me les a montré pour me dire combien il a galéré pour les arracher car elles tenaient bien en place, aucune dent malsaine, pas de tartre, bref, des dents parfaites!

Je me fâche contre la médecine conventionnelle et décide de me tourner vers la naturothérapie

Je suis très en colère! Dorénavant je décide d’être beaucoup plus vigilante, prudente et surtout changer de vétérinaire! J’appelle alors un autre qui est naturopathe et qui m’a été conseillé par une amie. Celui-ci me dit au téléphone qu’il ne peut rien faire pour sa bouche (une franchise qui me plaît beaucoup) mais par contre il peut me prescrire quelque chose qui peut agir pour son FIV+ à savoir des huiles essentielles faites sur ordonnance que je commande à la pharmacie. Le traitement se présente sous forme de petites gélules mais il m’est difficile quand-même de les administrer à Chouchou car il a la bouche en flamme. Je suis prévenue par ce vétérinaire que cela peut très bien marcher sur son virus comme cela ne peut marcher du tout. Je lui fait une cure de plus d’un mois, il semble d’aller un peu mieux, mais il n’y a pas de miracle, il a toujours  très mal. De plus je m’aperçois qu’il a du mal à mâcher comme si quelque chose le déranger et par moments il essaie avec ça patte d’enlever quelque chose de sa bouche. Je regarde à l’intérieure de sa bouche ce qui est très difficile car il a mal et je vois qu’il a une boule au niveau de ses gencives. C’est comme une sorte de prolifération de la gencive et cela lui fait vraiment mal quand il essaie de mâcher. Je le ramène chez le vétérinaire qui enlève la boule avec un laser mais qui me prévient que cela peut revenir! Pendant un certain temps Chouchou mange mieux, a moins mal et se nourrie le mieux qu’il peut. Malheureusement au bout de 2 mois la boule revient! :( Cette fois-ci je décide de ne pas l’opérer, trop d’anesthésie! Je lui prépare ses petits plats à la base de viande qui doivent être bien mixés. Entre le temps j’arrête les huiles essentielles car cela ne donne aucun effet et il ne faut pas en abuser car cela peut fragiliser l’estomac.

Naturothérapie commence

Je lui achète plein de suppléments alimentaires pour lui augmenter les défenses immunitaires (voici une liste des suppléments). Chouchou va de mieux en mieux et il commence même à manger des croquettes! De temps en temps il refait des crises et quand c’est insupportable pour lui je suis obligée de lui faire une petite cure d’antibiotique et des fois même de la cortisone :( mais en comprimés que je dose comme je veux en fonction de son état (par exemple tous les 2 voir tous les 3 jours). Je vois que les crises sont de plus en plus espacés et Chouchou reprend envie de vivre! Il devient très gourmand et je peux même arrêter de lui mixer ses plats! Je suis sûre que la naturothérapie marche mais il faut avoir de la patience.

Chouchou aujourd’hui

Aujourd’hui Chouchou se porte bien, malgré le fait qu’il fait de temps en temps des crises, mais celles-ci sont beaucoup moins fortes et de plus en plus rares et surtout elles ne l’empêchent pas de manger! Et une excellente nouvelle! : Chouchou n’a pas pris de cortisone depuis 6 mois! Il n’en a plus besoin! J’espère que cela va durer!

En conclusion

Il faut trouver un bon vétérinaire; cliquez ici pour lire l’article le concernant. De préférence un naturopathe qui pratique une médecine douce, non barbare et qui analysera « pour » et « contre » avant de prescrire des médicament ou pratiquer une intervention chirurgicale. Il faut qu’il aime les animaux et qu’il fasse ce merveilleux métier par conviction et par amour. Il y en a bien sûr aussi qui ne sont pas naturopathes mais qui font ce métier avec leur cœur et non que pour l’argent! Un bon vétérinaire doit être à l’écoute du maître de l’animal car c’est lui qui est la parole de son minou, c’est lui qui le connait bien.

Je pense qu’une extraction dentaire peut soulager votre chat quand les dents sont malsaines et qui provoquent en plus de virus qui se loge dans les gencives une forte infection bactérienne. Si les dents sont en parfaite santé et se tiennent très bien dans les gencives je vous conseille de ne pas procéder toute de suite à une extraction. Un chat qui n’a plus de dents est un chat moins heureux, il ne peut plus croquer les croquettes et ne peut plus mâcher de l’herbe tant aimée par eux!

Essayer d’augmenter ses défenses immunitaires pour qu’il puisse combattre ou atténuer le virus. De mon expérience je vois que le calicivirus ressemble à une herpès labiale chez l’être humain, il est là endormi et quand les défenses immunitaires chutent (maladie, fatigue, stress) il se réveille et prend le dessus!

Ne laissez jamais votre chat sans manger ni boire! La déshydratation chez le chat peut être fatale, les organes vitaux peuvent être gravement endommagés. Si le chat ne mange pas, il y a un grand risque de lipidose hépatique féline déclenchée par l’anorexie. Alors s’il a trop mal pour manger tout seul, gavez-le avec une pâtée calorique A/D mélangée avec de l’eau à l’aide d’une seringue sans aiguille et si vous ne pouvez pas le faire amener-le chez un vétérinaire pour le mettre sous la perfusion et éventuellement le nourrir par une sonde.

Si votre chat souffre à cause d’une infection (seulement s’il y a une infection sinon ça ne sert à rien!) demander à un vétérinaire de lui prescrire un antibio et éventuellement un AINS ( anti-inflammatoire non stéroïdien) s’il présente une inflammation. Et si vraiment rien ne le soulage et cela dure depuis longtemps et votre chat souffre des martyres demander à votre vétérinaire de lui prescrire de la cortisone mais sachez qu’après il faudra que vous mettiez encore plus d’effort pour purifier son organisme et augmenter ses défenses immunitaires!

N’oubliez pas qu’il peut y avoir plusieurs causes qui provoquent une gingivite : bactéries (dents malsaines, tartre), virus, insuffisance rénale (peut provoquer des ulcérations dans la bouche). Expliquez bien tous les symptômes à votre vétérinaire pour qu’il puisse explorer toutes les pistes. Trouver la cause permettra de mieux adapter le traitement et mieux soulager votre chat.

Voici mon Chouchou :

Pour l’information mon Chouchou est positif au FIV (Virus de l’Immunodéficience Féline) et il vit avec mes autres chats qui ne sont pas FIV+ depuis presque 3 ans. Il n’y a pas de grandes bagarres avec le mélange de sang et il n’y a pas de rapports sexuels parce qu’ils sont tous stérilisées/castrés. Aucun de mes autres chats ne s’est pas contaminé. De plus, aucun de mes autres chats n’a déclenché la gingivite! Une seule fois en presque 3 ans il y a eu une petite épidémie de coryza et ce qui est intéressant à savoir c’est que seules les chats qui n’ont pas été vaccinés n’ont pas été malades! Les autres présentaient des éternuements, quelques larmoiements et ils ont guéri en espace de quelques jours avec le traitement naturopathique!

Ainsi mon Chouchou n’est pas mis à l’écart, n’est pas isolé parce qu’il est FIV+, il s’entend très bien avec ses copains et vit comme eux.

Vous avez un compte chez catpapattes?
Connectez vous ici.

Copyright © 2017 catpapattes.com. Tous droits réservés.