Choisir un bon vétérinaire

Publié dans: Problèmes de santé, Uncategorized
Tags: , , ,

Choisir et trouver un bon vétérinaire est une clé de base

Un bon vétérinaire doit tout d’abord exercer son métier avec une passion et avec, ce qui va de soi, un grand amour pour les animaux. Il doit être à l’écoute attentive du propriétaire du chat parce que c’est celui-ci qui lui transmet tous les symptômes, tous les signes cliniques du chat. Il faut qu’il y ait une bonne coopération. Il faut qu’il prenne le temps pour bien examiner le chat pour ne pas passer à côté de quelque chose qui peut être primordial pour le soigner. Le bon contact et la bienveillance sont essentiels! L’examen du chat doit être fait d’une façon très sérieuse. 

Ce qu’un bon vétérinaire devrait faire lors d’un examen clinique 

– prendre la température

– regarder dans la bouche (les gencives, les dents, la langue, les amygdales)

– regarder dans les oreilles pour déceler une otite, la gale

– regarder si les muqueuses dans la bouche sont bien roses pour déceler une anémie

– regarder dans les creux des yeux pour déceler une déshydratation ou une anémie

– regarder le pli de la peau pour déceler une déshydratation

– palper le ventre

– écouter le cœur

 

De mon expérience je sais que malheureusement il y a trop de vétérinaires qui baissent trop vite les bras. Il y a des maladies très compliquées pour lesquelles il est très difficile de trouver de causes, mais endormir un chat avant de savoir de quoi il souffre n’est pas acceptable pour moi. Cela concerne surtout des chats positifs au FIV et au FELV. Ces chats tombent malades comme les autres mais il ne faut pas oublier qu’une maladie n’est pas forcement liée à leur positivité au virus. Dire : « le virus s’est déclaré, il n’y a plus rien à faire » avant de faire des analyses complètes est pour moi inacceptable! Quand on prend soin d’un chat positif (nourriture de haute qualité, suppléments alimentaires pour augmenter les défenses immunitaires) il peut vivre longtemps et en bonne forme.

La prise en charge sérieuse est essentielle. Prescrire la corticothérapie et les antibiotiques sans savoir la cause de maladie est une grande faute! Il vaut mieux de ne pas faire quelque chose ou même de ne rien faire que de risquer de faire plus de mal que de bien, « Primum non nocere » : «d’abord, ne pas nuire » Hippocrate.

Voici une belle citation d’Hippocrate qui explique ce qu’un bon médecin (vétérinaire) :

« Pour être un bon médecin, cherche la cause et traite-la ; pour être un meilleur médecin, cherche la cause de la cause et traite-la; mais pour être un authentique médecin, cherche la cause de la cause de la cause et traite-la. » Hippocrate. 

Vous avez un compte chez catpapattes?
Connectez vous ici.

Copyright © 2017 catpapattes.com. Tous droits réservés.